© 2019 by C&CO

LE MUSÉE NAPOLÉON

DE LA POMMERIE

Napoléon Ier et Napoléon III eurent chacun un fils unique, mais tous deux meurent jeunes, sans descendance. Ces deux branches éteintes, c’est la lignée du dernier frère de Napoléon Ier, Jérôme Roi de Westphalie, qui devient la seule branche dynaste. Ainsi son petit-fils, le prince Victor-Napoléon Bonaparte, rassemble et répertorie une collection exceptionnelle d’objets familiaux retraçant l’histoire des deux empires.

 

À sa mort en 1926, une fondation entre ses deux enfants regroupe ces objets. En 1949, sa fille, la princesse Marie-Clotilde, mariée au comte de Witt, s’installe à la Pommerie, en Périgord.

 

Une partie importante de la collection est transmise à l’Etat en 1976 par le prince Napoléon et la comtesse de Witt. En 1998, le comte Baudoin de Witt reçoit le classement par la Caisse des Monuments Historiques de plus de 150 objets.

 

En 1999, avec son épouse Isabelle, ils décident d’ouvrir leur manoir de La Pommerie au public afin de présenter dans le cadre intime de leur demeure, une collection restée jusqu’alors inconnue.